Alexandre Cabanel, Phèdre, 1880 (détail)

Grâces au ciel, mes mains ne sont point criminelles. Plût aux dieux que mon cœur fût innocent comme elles !

Jean Racine, Phèdre, Acte I scène 3, 1677